Le coaching professionnel

Le terme « coaching » est un mot utilisé par bon nombre de gens, employé à tort et à travers, car le concept du « bien-être » est à la mode. Le coach n’est ni un thérapeute ni un conseiller. 

Qu’est-ce qu’un coaching professionnel ?

C’est une technique d’accompagnement, avec un contrat écrit, signé par les deux parties, à savoir le coach et son ou ses clients.

Dans ce contrat figurent: 

-Les situations problématiques dans le cadre professionnel à traiter 

-Les objectifs à atteindre 

-Le temps (la durée de son intervention) passé avec son client.

Un coach professionnel ne reste pas au-delà d’un an avec son client. Le but est de rendre le client autonome pour résoudre son problème et non de le garder le plus longtemps possible. Il ne donne pas de solution à son client, il lui donne les moyens afin que son client trouve la solution lui-même. Il mobilise le potentiel de son client afin que celui-ci soit autonome dans la résolution de son problème. Le coach n’est pas spécialiste de la problématique à traiter, mais il est spécialiste sur la façon de le questionner pour que son client sache trouver ses solutions tout seul.

Un entretien exploratoire

Avant de décider de travailler avec son coach, il est conseillé de rencontrer plusieurs coachs. Un entretien exploratoire est gratuit et utile avant de signer le contrat. Il permet de définir le travail et si le coach convient au client ou pas. Le client peut décider de choisir son coach.

Il en est de même si le coach constate que le travail est d’ordre thérapeutique, il peut décider de ne pas intervenir.

Formation suivie d’un coach

Un coach professionnel sérieux doit avoir une éthique et respecter le code de la déontologie. Il doit avoir suivi une formation de coaching. La formation doit continuer même après l’obtention de son certificat ou de son diplôme. Il doit mettre à jour ses connaissances. Il doit également se faire superviser, individuel ou en groupe, par un coach plus expérimenté. La supervision du coach sert notamment à valider, confronter, faire évoluer sa pratique, et s’assurer de rester dans les clous de la déontologie et de l’éthique du coaching professionnel.

Le coach doit fixer un cadre contractuel

Il ne doit pas jouer le psychologue ni le conseiller. Il doit rester professionnel et donc ne pas établir une hiérarchie entre lui et son client. Un coach doit être équilibré mentalement, émotionnellement avant de pouvoir accompagner les autres. Un coach doit déjà avoir fait un travail sur lui. Avant d’être coach, il doit déjà avoir travaillé sur ses émotions. En plus de sa formation, il devait être accompagné par un coach. Un coach professionnel ne joue pas à coacher ses proches.

Copyright © All right reserved. | Theme: Business Click by eVisionThemes