Emplois/Metiers : Le futurisme a t’il de l’avenir ?

    Le futurisme a commencé en Italie comme une théorie de pointe chez les peintres et les sculpteurs du début du XXe siècle et s’est transformé en un mouvement culturel qui a balayé d’autres formes d’art, dont le design de mode. Les Futuristes appelaient à une rupture avec le passé, et à une célébration de tout ce qui est nouveau, urbain et industriel. Pour la mode, le futurisme signifiait des tissus, des dessins, des couleurs et des coupes qui reflétaient l’audace, le mouvement et la vitesse. Le futurisme s’est estompé avec le début de la Seconde Guerre mondiale, mais l’accent mis par le mouvement sur la révolte, le risque et la modernité continue à inspirer la mode aujourd’hui.

Les objectifs mode du futurisme

Le futurisme a mis les artistes au défi de développer de nouveaux styles qui expriment les idées et les sensations du monde moderne. En 1914, le peintre Giacomo Balla, l’un des fondateurs du mouvement, élabore des lignes directrices pour la mode. Balla se moquait des couleurs neutres, des motifs symétriques et de l’uniformité qui dominaient les styles de l’époque. Il a insisté sur le fait que les vêtements doivent être agressifs, avec des nuances « musclées » ou profondes de couleur et des motifs géométriques audacieux. Plutôt que l’équilibre, Balla a préféré l’asymétrie, comme les manches de veste coupées en différentes longueurs et formes. Il a mis l’accent sur les dessins avec des couches qui pouvaient être ajoutées ou retirées pour créer spontanément un nouveau look.

La forme suit la fonction

Le futurisme a redéfini le but de la mode. Le mouvement glorifiait l’action et l’agressivité, et Balla demandait des vêtements simples et confortables conçus pour permettre à la peau de respirer et au corps de bouger avec aisance. En 1920, le futuriste Ernesto Michahelles, connu sous le nom de Thayaht, a introduit une combinaison unisexe, utilitaire et spacieuse, appelée tuta, abréviation du mot italien tutta, qui signifie tout. Le tuta a attiré l’attention du public et a été le seul design futuriste à connaître un succès commercial. Pourtant, l’accent mis par le futurisme sur les vêtements conçus pour s’adapter à un mode de vie actif a été une véritable innovation et le début de ce qui allait devenir des vêtements de sport modernes.

Les styles évolutifs du futurisme

Au fur et à mesure que l’idée de l’avenir évoluait, le rôle du futurisme dans la mode évoluait également. Au début des années 1960, à l’époque de la mode que Diane Vreeland, rédactrice en chef de Vogue, définissait comme  » Youthquake « , les minijupes, les robes en vinyle et les couleurs néon signalaient la même révolte contre le passé préconisée par les Futuristes. Une culture dominée par les jeunes a engendré des styles qui mettent l’accent sur l’originalité et l’égalité. Parallèlement, Pierre Cardin et André Courrèges présentent des collections d’époque spatiale qui reflètent l’intérêt et l’enthousiasme de l’époque pour l’exploration spatiale. Le nouveau look a été construit sur des vêtements épurés et minimalistes construits avec des formes géométriques. Les designers ont introduit des tissus synthétiques, des plastiques et des métaux dans les vêtements en s’appuyant sur des couleurs telles que les métallisés, le day-glo et le blanc pour un effet futuriste.

Le nouveau futurisme de la mode

La technologie façonne la vision actuelle de l’avenir, et la dernière génération de créateurs de mode futuristes a adopté l’ingénierie. Certains designers utilisent des mélanges de tissus de haute technologie et de haute performance avec de nouvelles textures et surfaces métalliques pour construire des formes plus polyvalentes. Les modèles qui reflètent les composants et les circuits de la machine ont émergé comme une tendance. D’autres concepteurs intègrent des machines dans leurs créations et créent des vêtements mécanisés capables de changer instantanément de forme. Les créations de mode durables qui préservent les ressources et l’énergie sont également un nouveau centre d’intérêt de la mode futuriste. La mode durable utilise des tissus et des matériaux tels que des matières synthétiques nécessitant peu d’entretien, des cotons, des peaux et des peaux recyclés provenant de populations gérées d’animaux qui sont tous produits selon des pratiques écologiques.

Copyright © All right reserved. | Theme: Business Click by eVisionThemes