Quelles sont les qualités requises pour être un bon recruteur ?

Être un recruteur est un métier à part entière qui demande un certain niveau de compétences. Cela implique qu’il doit être en mesure de répondre à des critères bien spécifiques. Au premier contact avec les candidats, il sera capable de déterminer leurs qualités tout comme leurs défauts. Il occupe donc un grand rôle au niveau de l’entreprise.

L’écoute et la compréhension : des qualités de base

La première mission d’un recruteur, avant de juger les compétences des postulants, est de poser des questions. Mais le déchiffrage de chaque réponse nécessite une grande capacité d’écoute et de compréhension. Par écoute, il convient de préciser que c’est en rapport avec les circonstances que cela doit être fait. Aussi, un bon recruteur s’intéresse aux pratiques de recrutement les plus utilisées. Il s’agit ici de tests d’aptitude et de tests de comportements différents. C’est à travers ces indices qu’il pourra sélectionner le meilleur candidat.

En outre, concernant la compréhension, il se doit d’être empathique et se mettre à la place des postulants. Un entretien représente toujours un moment de stress pour les demandeurs d’emploi. Alors, le fait de trembler n’est pas une raison valable pour recaler une candidature. L’une des meilleures qualités d’un bon recruteur est également d’interpréter positivement les faiblesses des candidats.

La curiosité et l’esprit critique : de grands atouts

Au moment de proposer une offre d’emploi, l’entreprise recherche un individu capable d’étoffer son équipe dans tous les sens. Et le travail du recruteur est de sélectionner cette personne parmi nombre de candidats. Pour ce faire, il doit mener une enquête après l’entretien. La première observation et la première impression ne suffisent pas toujours pour dénicher l’employé idéal. Voilà pourquoi le recruteur doit aussi avoir un esprit critique très développé.

Il est également important de noter que le recruteur doit recourir à différentes sortes de tests psychologiques avant de prendre une décision. Une multitude d’examens peut être réalisée, mais les plus utilisés sont :

  • Les tests d’aptitude et de compétence,
  • Les tests de personnalité,
  • Les tests de logique et d’intelligence,

L’organisation et la gestion des imprévus

Si un professionnel n’est pas en mesure de planifier correctement ses tâches, il doit se remettre en question. Alors, pour celui qui va déterminer le candidat idéal pour un poste, le niveau d’organisation doit être doublé. De la même manière, c’est le recruteur qui doit définir la capacité de gestion de stress d’un postulant. Ce qui signifie qu’il doit lui-même avoir cette aptitude au point le plus haut.

Au moment de l’entretien, le recruteur peut aussi éprouver du stress et de la désorientation. Mais le postulant n’y verra rien parce que le premier perfectionne sa maîtrise de la situation.

Copyright © All right reserved. 2021